Tél : 0643190737 | Email: contact@cleatis.fr

MOTS CLES

Pourquoi rechercher des mots clés ?

Lorsque l’on veut mettre en place des actions en référencement, il convient au préalable de définir les mots clés sur lesquels les actions vont porter.

 

Qu’appelle-t-on « mots clés » ?

Un mot clé peut être constitué d’un ou plusieurs mots correspondant à une recherche d’internaute.

Mots clés
Stratégie de mots clés

Avec le temps, les recherches sont devenues de plus en plus déclinées. Par exemple, on cherche de moins en moins un mot clé large comme « chaussures » mais plutôt un mot clé du type « chaussures nike taille 42 femme ».
Par ailleurs, certaines de ces recherches sont elles aussi déclinées selon par exemple l’endroit où l’on se trouve « restaurant  gastronomique nevers ».

Ce constat est toutefois à nuancer lorsqu’il s’agit de recherches réalisées depuis un mobile. En effet, depuis un portable, il n’est pas forcément aisé de taper du texte. De ce fait, les recherches sont le plus souvent courtes, via des mots clés plus généralistes. Ex: “serrurier”

Rechercher et identifier les mots clés signifie lister des expressions qui sont potentiellement génératrices de visites sur le site.

 

Quelle stratégie de mots clés ?

Comment choisir ses mots clés ? La réponse à cette question est d’ordre stratégique. Tout dépend de ce que vous souhaitez faire.

Le réflexe de la plupart des personnes est de s’intéresser à vos concurrents et de vous en inspirer. En vous rendant sur leur site, vous vous rendez compte des expressions travaillées pour le SEO, que ce soit dans le contenu du site comme dans les balises méta.

Chaque entreprise, chaque site est unique. Ainsi, il n’est pas forcément pertinent de copier vos confrères à l’identique. Chaque approche se doit d’être différenciante. Non seulement pour ne pas tomber dans la concurrence déloyale ou le parasitisme, mais aussi pour vos clients et vos internautes qui cherchent à comparer vos produits ou services par rapport aux autres.

Les besoins de mes clients

Comment aller plus loin sur cet aspect besoin ? En vous glissant dans la peau de vos prospects, vous avez défini certaines expressions.

Mais, êtes-vous sûr d’avoir fait le tour des besoins de vos prospects ? Dans votre élan, vous n’avez peut être pensé qu’aux besoins directs (ex: un besoin => un produit).

Et si vous pensiez aux besoins indirects ? Vous savez, les besoins non ou mal exprimés. Ex : vous vendez des semelles en ligne. Vos clients peuvent taper « semelles anti transpirantes » lorsqu’ils ont conscience d’un besoin direct et immédiat. Dans le cadre d’un besoin indirect, une requête type peut être par exemple « problème pieds creux » pour un besoin concret de « semelles orthopédiques ».

Il s’agit là d’opportunités souvent non détectées et faiblement concurrentielles…

 

Quels mots clés choisir ?

Pour répondre aux attentes de vos clients, de vos cibles, tentez de vous mettre dans la peau de l’un d’entre d’eux et essayez de définir des parcours de pensées qui peuvent déclencher un besoin et peuvent les mener jusqu’à vous.

A ce titre, la technique qui a le vent en poupe dite des personas peut vous aider dans ce travail de réflexion. Vous créez des personnes types correspondant à chacune de vos cibles potentielles et pour chacune d’entre elles, vous essayez d’imaginer des processus de recherches sur les moteurs.

 

Comment faire concrètement ?

Cumulez l’ensemble de ces expressions dans un classeur Excel et regroupez-les par thème. Vous aurez ainsi constitué des champs lexicaux de vos thématiques.

Dans le but de compléter cette liste, complétez si vous le pouvez chaque thématique par des synonymes, que ce soit pour les verbes d’action, les noms, les adjectifs, etc.

 

Les outils et logiciels de détection et de sélection des mots clés

Il existe un outil primordial et fiable pour constituer votre liste. Cet outil est le générateur de mots clés Google, intitulé « Outil de planification des mots clés ».

Il est accessible à cette adresse : https://adwords.google.fr/KeywordPlanner

Il vous permet d’obtenir les informations suivantes :

  • Les mots clés les plus demandés par rapport à une thématique, ou à un mot clé, à un site web,
  • Le volume de demandes mensuelles par mot clé, en moyenne sur les 12 derniers mois,
  • L’évolution de la demande mois par mois,
  • Un niveau de coût au clic dans le cadre d’une éventuelle campagne Google Adwords,
  • Le niveau de concurrence sur Google Adwords, pour chaque mot clé,
  • Le tout dans la langue de votre choix,
  • Sur la version de Google dans le pays de votre choix,
  • Avec la possibilité d’éviter certains mots,
  • Avec la possibilité de trier :
    • Les tendances sur mobile,
    • Par appareil,
    • Par situation géographique,
    • En comparaison avec les concurrents,
    • En comparaison avec les leaders du marché.

Vous l’aurez compris, cet outil est une véritable mine d’informations.

Thématique par thématique, faites des recherches sur l’outil et exportez les résultats au format Excel.

Recompilez toutes ces informations et triez-les par volume de recherches décroissantes. Vous obtiendrez une analyse complète de la demande sur le secteur de votre choix.

Vous souhaitez connaître les tendances de demande sur un ou plusieurs mots clés sur une ou plusieurs années ?

Découvrez l’outil d’analyse des tendances de recherche Google Trends.

Il est accessible depuis cette adresse : https://www.google.fr/trends/?hl=fr

Depuis son interface, vous saisissez une ou plusieurs expressions et vous obtiendrez la courbe de la demande, la carte des régions où les expressions sont les plus populaires ainsi qu’une liste de recherches associées.

 

Dans la même lignée que le générateur de mots clés de Google, il existe un outil complémentaire intitulé SemRush (http://semrush.com/).

Lui aussi, il fournit une liste de mots clés en rapport avec un mot clé ou un site saisi. Cependant, il fait en plus la distinction entre volume de recherches en SEO et via Google Adwords.

Par ailleurs, lorsque vous saisissez une URL, vous obtiendrez les mots clés sur lesquels le site se positionne (très intéressant…) et la position du site sur chaque mot clé.

Le tout pays par pays.

Idéal pour analyser vos concurrents en profondeur et adaptez vos stratégies de mots clés.

Pour terminer cette liste d’outils de récolte de mots clés, voici un outil complémentaire à ces derniers. Ubersuggest (https://ubersuggest.io/) permet pour une requête précise de récolter les suggestions de mots clés proposées par Google.

Ces dernières correspondent aux recherches annexes réalisées par les internautes, qui sont populaires, qui sont suggérées par Google lorsque vous commencez à saisir une requête.

Par facilité, les internautes ont tendance à cliquer dessus. Donc il s’agit d’une source non négligeable de trafic. Attention : cette liste de suggestions est mise à jour régulièrement par Google. Vous aurez donc à maintenir souvent votre propre liste.

L’outil fournit des données pays par pays et qui sont exportables au format de votre choix.

Dernier outil : voici un outil/procédé discret mais heureusement de plus en plus connu. Il s’agit des cartes mentales (autrement appelées heuristiques) pour mettre à plat votre stratégie de mots clés.

A la manière d’un tableau blanc, ce type d’outils vous permet de mieux vous représenter vos champs lexicaux et vos sous-thèmes. En faisant ceci, vous pourrez mieux vous représenter votre structure de mots clés, vous assurer de la cohérence de l’ensemble et bien sûr vérifier que vous ne passez pas à côté de certains thèmes.

Cet outil est pratique à plus d’un sens. Non seulement travailler par schémas et représentations mentales est plus apprécié et plus facile pour certaines personnes.  Cela a aussi pour mérite de pouvoir travailler vite, bien et simplement. Enfin, grâce à des outils de mind mapping en ligne, l’ensemble de vos schémas sont sauvegardées, modifiables et partageables. Adieu les schémas sur un bout de papier qui traîne…

Ex d’outil de mindmap en ligne : https://www.mindmeister.com

 

Les cocons sémantiques

La méthodologie du cocon sémantique est une méthode à la mode de création d’organigrammes de sites web. Cette organisation peut s’effectuer à la suite de cette définition de vos mots clés prioritaires.

Le principe : reprendre votre organisation de mots clés pour organiser vos pages de la même façon, par thématique, et ce dans ces caissons étanches (silos) entre les thématiques. Les pages présentes dans la même thématique se font par contre des liens entre elles.

Depuis l’instauration du Knowledge Graph (recherche sémantique), l’algorithme de Google analyse davantage les thématiques que les mots clés des contenus.

Ainsi, d’après cette méthodologie, instaurer cette séparation thématique facilite la compréhension des pages par les robots.

Votre stratégie de visibilité va donc devoir constituer à distinguer clairement des thématiques sur le site, par des catégories par exemple, puis à exploiter chaque mot clé du thème dans une page dédiée, pour ensuite lier les pages entre elles.

Prévoir donc un travail de réflexion sur les mots clés, mais aussi sur la rédaction de nouveaux contenus, l’optimisation sémantique de l’existant et une refonte totale du netlinking interne (surtout si celui-ci est géré automatiquement).

La théorie du cocon sémantique s’appuie sur des concepts & algorithmes mathématiques. A ce titre, elle se réfère à des notions du type Hilltop, Tf_IDF, clustering, zipf, la loi de Pareto, la chaine de Markov, les ngrams, …

Formule du cocon sémantique : l’importance d’un terme dans un document est égale à la fréquence d’un terme dans un document multiplié par l’importance du terme dans l’ensemble des documents de la thématique.

Pour encore mieux comprendre le principe dans sa globalité, le mieux est d’essayer de comprendre le fonctionnement d’un robot de moteur, qui doit chercher à naviguer sur l’ensemble des pages de votre site, à les enregistrer mais surtout doit analyser les concepts présents et trier toute sa base de données par thématique.

Ensuite, analysez la présence et le poids de vos mots clés prioritaires sans tomber dans la sur-optimisation grâce à des outils vérifiant la densité de mots clés, le champ lexical et les occurrences : Alyze.info, Textalyzer.net notamment. D’ailleurs, pour diminuer ces taux de « synonymes », pensez à vous servir de termes connexes ayant des affinités sémantiques.

Pour terminer, n’oubliez pas de fournir aux internautes et aux moteurs une page plan au format HTML comprenant l’arborescence entière du site, avec des liens hypertextes vers les principales pages du site.

Conclusion

  • Lors de la définition de vos mots clés prioritaires, attention à ne pas sélectionner des mots clés trop difficiles, concurrentiels ou généralistes. Les mots clés présents en tête de thésaurus seront à pousser en priorité sur la page d’accueil de votre site.
  • Ne faites pas ce travail de sélection à la légère. Il s’agit là de la base de votre travail de SEO au cours des prochains mois. Comptez a minima 2 journées de travail à ce sujet.
  • Pensez également à actualiser tous les trimestres votre liste, car les demandes et leur volumétrie évoluent.